4x100 mètres

2019
Genre : Danse et théâtre
Chorégraphe : Cécile Loyer
Avec : Cécile Loyer et Violaine Schwartz
Scénographe : Sallahdyn Khatir
Régisseur lumière : Pablo Roy
Régisseur son : Emmanuel Baux
Complicité musicale : Sylvain Chauveau

Durée : 1h

Création : 
Mars 2019 à DSN – Dieppe Scène Nationale
Production : Compagnie C. LOY
Coproduction : DSN – Dieppe Scène Nationale, Le Manège , Scène Nationale de Reims, Le Colombier à Bagnolet
Soutien : Département de la Seine-Saint-Denis 

Et donc ! petites formes réalisées à partir de collectages d'habitant·es de Bagnolet a été présentée en 2019 à l'archéosite de la Haute Ile (Neuilly-sur-Marne 93) dans le cadre de la résidence de création au Théâtre du Colombier à Bagnolet soutenu par le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis

agenda
Duo danse-théâtre

Dans 4x100 mètres, la chorégraphe Cécile Loyer retrouve l'écrivaine et comédienne Violaine Schwartz, avec qui elle avait déjà créé le spectacle L'hippocampe mais l'hipoccampe pour le festival Concordanse 2014. 

Dans cette nouvelle création, interrogeant les questions de filiation et de transmission, elles se passent le relais pour tisser ensemble des histoires singulières aux empreintes universelles. À partir d'une collecte de témoignages auprès de professionnels de la mémoire (des conservateurs, des archivistes), de détenteurs de savoir-faire particuliers (un parfumeur, un sportif) ou en voie de disparition (un réparateur de poupée), auprès également d'individus hantés par la question (un collectionneur, une mère de famille débordée par les objets), elles se font porteuses d'histoires, comme des grands témoins de ce relais-là, et composent un spectacle où l'humour danse avec l'émotion, en changeant de chaussures à chaque pas. 


PRESSE

« ...elles nous reconnectent avec une élégante authenticité à nos propres racines, comme on les conçoit, comme on les ressent. Tout nous revient, ces gestes et pensées empruntés, hérités, transmis, comme un relais dans la grande Histoire. 
Les Bee Gees, de vieilles maisons, apprendre à nager, de vieilles clefs, l'horlogerie, on divague, accroché à des souvenirs qui ne sont les nôtres. (...) Un art de la mémoire pour tou.te.s. » Ballroom - Charles A. Catherine - été 2019

« 4x100m ou comment se passer le relais façon Cécile Loyer et Violaine Schwartz »  
c'est comme ça qu'on danse.com  - 11 février 2019