L’Hippocampe mais l’hipoccampe – 2014

Duo

Commande du festival Concordan(s)e

Cécile Loyer, Chorégraphe & Violaine Schwartz, Ecrivain

Pour l’édition 2014, Jean-François Munnier, directeur de Concordan(s)e, propose à la chorégraphe Cécile Loyer de rencontrer l’écrivaine Violaine Schwartz.
Concordan(s)e est une aventure singulière qui tient dans la rencontre entre un écrivain et un chorégraphe.
Selon le principe établi, les deux artistes, qui ne se sont au préalable jamais rencontrés, s’observent, s’interrogent sur ce qui attise leur désir de créer.

3

Dans un espace réduit comme l’intérieur d’un cerveau, un cerveau de 6 mètres sur 6, Violaine Schwartz et Cécile Loyer exercent en direct leurs mémoires et s’inventent des règles pour mettre à l’épreuve gestes et mots dans un même souffle, un même tempo : série de phrases à répéter dans l’ordre, dialogues de gestes en boucle, les informations s’accumulent, les ordres n’arrêtent jamais, chaque jeu en appelle un autre, jusqu’à ce que les corps bégaient et la mémoire sature, sollicités à l’extrême.

 

L’hippocampe mais l’hipoccampe – Cécile Loyer et Violaine Schwarz (V. longue) from La filière chinoise on Vimeo.
www.concordanse.com

> Télécharger la Revue de presse